Les Voyages de Morgane

Quand la passion nous fait voyager

Disneyland, suite de la visite – 21 septembre 2016 (2/3)

Disneyland Californie, on continue !

En route pour Adventureland

Après nos aventures intergalactiques, nous partons en direction d’une partie totalement différente de Disneyland : Adventureland. Nous commençons par Jungle Cruise, attraction que nous avions déjà pu faire lors de notre séjour à Orlando. Ici aussi, nous montons à bord d’un petit bateau à moteur et notre guide, Nick, nous emmène à travers les décors du Nil et de l’Amazone (oui, faut pas être regardant sur la géographie !).

Disneyland - Californie - Jungle Cruise

Bienvenue dans la croisière de la jungle !

L’attraction Jungle Cruise de Disneyland est très proche de celle de Floride mais j’avais préféré le « peps » de notre guide floridien. Il faut dire que la visite est ponctuée de petits jeux de mots et si ces derniers sont dits de façon plate, ça n’a pas la même saveur !

Disneyland - Californie - Jungle Cruise

En route pour l’aventure !

Disneyland - Californie - Jungle Cruise

Les crocos et les tigres semblent copains sur la Jungle Cruise…

En sortant de Jungle Cruise, nous voyons que l’attraction Indiana Jones n’affiche que 15 mn d’attente. C’est un inédit pour nous, donc nous n’hésitons pas longtemps ! Nous traversons alors une (très) longue et (très) impressionnante file d’attente. On se croirait dans un temple perdu en plein milieu de la jungle ou en plein milieu d’un décor de film. Majestueux !

Après un peu moins de 15 mn, nous montons alors à bord de notre jeep et nous partons explorer les ruines hantées d’un temple. L’attraction Indiana Jones est particulièrement réaliste et contient de nombreux clins d’oeil au film : serpents, fantômes, boule géante… On en prend plein les mirettes et on repartirait bien pour un tour ! C’est un coup de coeur pour nous et particulièrement pour Antho !

Nous sortons de l’attraction en nous disant que si nous avons l’occasion de la refaire dans la journée, nous n’hésiterons pas ! Mais il nous reste encore pas mal de choses à faire dans Disneyland ! En chemin, nous tombons sur Pirates of the Caribbean qui affiche 10 mn d’attente. C’est court, donc c’est parti ! L’attraction est très différente de celles de Paris et d’Orlando. Elle allie les chutes de Paris et le Jack Sparrow de Floride (même s’il est aussi à Paris maintenant 🙂 ). La première partie de l’attraction (avec les trésors, les squelettes et les navires fantômes) est plus longue, plus immersive et de meilleure qualité. On valide !

Courte pause déjeuner à Disneyland

Il n’est pas loin de 14h, le petit-déjeuner gargantuesque est loin et il commence à se faire faim ! On prend des FastPass pour the Haunted Mansion, totalement revisitée aux couleurs de l’Etrange Noël de Mr Jack !

Disneyland - Californie

Petite vue depuis la place devant Haunted Mansion

Disneyland - Californie - Halloween Haunted Mansion

Et la fameuse Haunted Mansion pour Halloween

Mais en attendant, on se dirige vers notre fast food du jour, le Hungry Bear Restaurant. Antho et moi nous laissons tous les deux tenter par le Crispy Chicken Sandwich.

Disneyland - Californie - Hungry Bear Restaurant - Crispy Chicken Burger

Il est pas mimi ce petit burger ?

Ce petit burger ne paye pas de mine, mais il était très bon ! Il est accompagné d’une sauce moutarde-miel vraiment gouteuse. Miam ! En plus, nous avons pu manger en extérieur, sur une immense terrasse couverte en bois. Il y avait du monde mais nous ne nous sommes pas sentis oppressés.

Nous nous reposons quelques minutes avant de nous diriger vers notre attraction, the Haunted Mansion. Comme dit précédemment, pour Halloween, elle a pour thème « l’Etrange Noël de Mr Jack« . Je m’attendais à quelques allusions au film, disséminées tout au long de l’attraction. Je ne pouvais pas avoir plus tort. Toute l’attraction a été entièrement adaptée, de la file d’attente aux décors, en passant par les personnages et l’attitude des Cast Members.

Disneyland - Californie - Halloween Haunted Mansion

C’est parti pour the Haunted Mansion à la sauce Jack !

Par exemple, dans la scène de la séance de spiritisme avec Mme Léota, cette dernière est entourée de cartes à jouer flottantes et raconte une histoire du type « 12 days of Christmas ». Rien à voir avec la scène originale !  La salle de bal est entièrement redécorée, Jack et Zéro sont dans le cimetière, Oogie Boogie nous attribue un cadeau ou une malédiction (que nous voyons apparaitre dans un miroir). Enfin, un mini animatronic Sally nous dit au revoir lorsque nous quittons the Haunted Mansion. Extrêmement cool ! Ca change complètement de l’attraction que nous connaissons !

Une après-midi chamboulée

Après cette chouette découverte, nous continuons notre marathon en direction de Splash Mountain. Malheureusement pour nous, l’attraction est en panne… Tant pis. On part en direction de Big Thunder Mountain et en chemin, on tombe sur une fanfare typiquement américaine, avec costumes et instruments. Au point où on en est sur le planning, on n’est pas à une pause près !

Disneyland - Californie - Big Thunder Mountain

En route pour Big Thunder Mountain !

Big Thunder Mountain affiche 15 minutes d’attente, on est loin de la file habituelle de l’attraction parisienne ! Les 15 minutes passent très vite et on embarque à bord de notre train. L’attraction est fluide, avec de bonnes sensations ! Je l’ai préférée à celle d’Orlando mais pas à celle de Paris, plus rapide. Notre Big Thunder Mountain reste indétronable (quand il n’est pas en panne) !

Bon… On commence à être bien fatigués et bien déshydratés… On s’arrête au Starbucks et on prend un grand « Lemonade Iced Tea » pour $4.85 (Ouch !). Malgré le bon volume, on le finit en 3 mn top chrono ! Il ne reste que les glaçons… Mais vu la chaleur, ils peuvent être utiles !

Disneyland - Californie - Toonsland

Perdue au milieu des cartoons… mais avec mes glaçons !

On part alors vers Toonsland et plus précisément vers l’attraction dédiée à Roger Rabbit (10 mn d’attente seulement). L’attraction est sympa, colorée, mais franchement… ça casse pas trois pattes à un canard !

Disneyland - Californie - Roger Rabbit

Roger Rabbit, nous voilà !

A notre sortie de l’attraction, il est 16h et la parade commence à 16h30. Nous partons donc à la recherche d’un endroit où nous poser pour la regarder tranquillement. C’est l’idée qu’a eu la moitié des visiteurs du parc… On trouve tant bien qu’un mal un bout de banc disponible sur la place centrale, en plein soleil malheureusement. Après avoir sué toute l’eau de notre corps, la parade commence enfin ! C’est la parade de Disneyland, premier parc Disney, c’est forcément bien !

Disneyland - Californie - Parade

Bon bah voilà le char de Mickey…

Et là… C’est la déception. Les chars sont très inégaux. Certains sont minimalistes et semblent ne pas être terminés. A l’inverse, d’autres sont très beaux et impressionnants (petit pouce en l’air pour celui sur les ramoneurs de Mary Poppins). Il y a peu de danseurs et peu de personnages Disney… Je préfère de très très très très loin celle de Paris, que ce soit l’ancienne (Magic Everywheeeeere !) ou la nouvelle.

Disneyland - Californie - Parade

… Celui de la Petite Sirène. Déjà mieux mais bon…

Disneyland - Californie - Parade

Celui de Tiana était parmi les plus réussis

C’est sur cette note négative que nous décidons de quitter le parc pour aller nous rafraichir et nous reposer à l’hôtel. En sortant, la CM nous met un tampon sur la main pour nous identifier si nous souhaitons revenir à Disneyland dans la journée. Antho demande s’il peut aller se baigner avec dans la piscine. La CM lève la main, et avec le plus grand sérieux nous dit « Oui, mais uniquement si vous nagez comme ça ». Devant notre regard interloqué, elle nous rassure et nous dit qu’elle plaisantait. Elle a bien fait de le préciser 🙂

Matinée à Disneyland – 21 Septembre 2016 (1/3)

Découverte du 1er Parc Disneyland

Un petit-déjeuner à la sauce américaine

Le réveil est matinal (6h30), mais on se rapproche d’une heure normale ! En même temps, cela fait 6 jours que nous sommes arrivés, donc il serait temps que le décalage horaire parte !

Comme la veille, on se prépare rapidement et on part prendre notre petit-déjeuner. Le buffet du Best Western est toujours aussi garni ! Les pancakes ont été remplacés par du pain perdu et les saucisses par du jambon. Mais le reste du buffet est identique à celui de la veille. Encore une fois, on se régale et on en profite pour se goinfrer ! 🙂

Nous petit-déjeunons sur la terrasse et de notre table, nous remarquons qu’un homme est garé en warning le long de la route. Les Américains autour de nous commentent la scène et on comprend que c’est quelque chose d’inhabituel pour eux. S’ils passaient par les rues lyonnaises, ils seraient choqués de voir toutes les voitures garées en double file ! Un policier arrive et interroge l’homme assis dans sa voiture. Un second policier arrive. Ni une, ni deux, ils sortent le mec de sa voiture, le fouillent, lui mettent les mains sur le capot, l’assoient sur le trottoir ! Ca rigole pas ! Ca a duré un petit moment mais dans le plus grand des calmes.

Lorsque nous retournons à la chambre, je profite de la wifi pour vérifier le planning et actualiser notre Touring Plan via l’application mobile. Malheur… Tout est chamboulé ! Je fais quelques captures d’écrans pour que nous puissions suivre ce nouveau planning puis vers 9h15 nous quittons la chambre en direction de Disneyland, 1er du nom !

Début de matinée à Disneyland

On pensait être en avance, mais à peine arrivés, on remarque que les files d’attente avancent déjà ! Cool ! Contrairement à la veille, lorsque nous scannons notre billet d’entrée, le Cast Member à l’entrée nous prend à photo. Pourquoi ? Bonne question ! On ne sait pas ! Tout ce qu’on sait, c’est qu’il aimait bien nos têtes 🙂

Disneyland - Californie

Welcome to the Happiest Place on Earth!

En attendant l’ouverture officielle, nous nous plaçons sur la place principale en se disant qu’avec une affluence estimée à 3 sur 10, on ne devrait pas avoir de souci.

Disneyland - Californie - Chateau

Le petit château de Disneyland

En avant pour les attractions !

Ca y est, le parc Disneyland est ouvert ! Nous partons en direction de l’attraction Peter Pan et… Oh… C’est en panne. Bon ! Changement de plan ! On file vers l’attraction Alice au Pays des Merveilles, un inédit pour nous car elle n’est ni à Paris, ni à Orlando. Il s’agit d’un court dark ride, assez coloré et psychédélique ! A l’image d’Alice en fait ! J’ai particulièrement aimé la scène dans le labyrinthe avec les gardes-cartes à jouer 🙂 C’est une bonne découverte, l’attraction d’Alice aurait toute sa place à Paris à côté de notre labyrinthe.

Disneyland - Californie - Blanche-Neige

Blanche-Neige et ses amis sont postés à côté du château

L’attraction Matterhorn est à deux pas et il y a peu d’attente. Tant pis pour le planning, on va la jouer à l’instinct ! Il s’agit de montagnes russes où nous sommes assis dans des bobsleighs et où nous échappons (de peu) au Yéti. Nous montons donc dans nos bobsleighs, moi au premier rang et Antho derrière moi. Après un démarrage sympa, l’attraction devient vite brusque et peu agréable… Il y a des sensations, mais elles ne sont pas bonnes… Nous ressortons déçus de Matterhorn.

Disneyland - Californie - Matterhorn

La montagne de Matterhorn

Après cet « échec », nous partons vers une attraction toute mignonne, celle de Mr Toad. Comme pour Alice, il s’agit d’un court dark ride. Avec ses décors en bois et ses illustrations aux couleurs poudrées, il me fait penser à celui de Pinocchio. C’est chou et ça donne envie de mieux connaitre l’histoire de Mr Toad !

En route pour Tomorrowland

Nous quittons alors Fantasyland et nous nous dirigeons vers l’attraction de Buzz l’Eclair dans la partie Tomorrowland du parc. On arrive devant l’attraction et il y a pas mal de monde. On décide de prendre des FastPass pour y revenir plus tard. Je prends donc les FastPass pour Buzz… Euh… Il y a écrit « Star Tours » sur les billets… Et m*rde ! Pas grave, on voulait la faire aussi !

En attendant les FastPass, nous partons découvrir l’attraction Nemo, « Finding Nemo, Submarine Voyage« . Elle n’a rien à voir avec celle d’Epcot à Orlando ! Nous nous installons dans un sous-marin et nous partons à la découverte des océans, que nous pouvons observer à travers un hublot individuel.

Disneyland - Californie - Attraction Finding Nemo Submarine Voyage

We all live in a yellow submarine !

L’attraction est très immersive et super sympa ! Nous la recommandons chaudement (sauf si vous êtes claustrophobes) !

Ensuite, nous retournons vers Buzz, qui est l’une de nos attractions préférées dans les parcs de Paris et Orlando. La file semble moins longue que lorsque nous y sommes passés, et en effet, après 10 minutes, nous sommes à bord de nos véhicules ! Je fais un super départ mais malheureusement, Antho me rattrape et explose mon score… Il s’est vengé de ma superbe victoire de la veille à Toy Story Midway Mania ! 🙂

Disneyland - Californie - It's a small world

It’s a small world afterall !

A 11h45, nous arrivons devant l’incontournable « It’s a Small World« . La file d’attente est située à l’extérieur en plein soleil, et il fait chaud… très chaud ! Heureusement, après avoir cuit pendant 10 minutes, nous pouvons faire le tour du monde avec les poupées. L’attraction est très sympa car des personnages Disney sont cachés dans les scènes avec les poupées en fonction de leur lieu d’origine. On s’amuse à les chercher, ça change de notre « It’s a Small World » parisien 🙂

Disneyland - Californie - It's a small world

Bienvenue en Inde !

Il est à présent l’heure de nos FastPass pour Star Tours. La file d’attente est trèèès similaire à celle des autres parcs Disney, mais les éléments du décor semblent être de meilleur qualité, plus réalistes. Quant à l’attraction, c’est la version que j’ai préférée ! Dark Vador nous attaque, nous l’esquivons en partant dans le désert puis sous l’eau. Les films sont très récents car le personnage de Finn (du dernier volet de la saga) est présent. En tout cas, nous avons adoré !

World of Color à Disney California Adventure – 20 Septembre 2016 (3/3)

Une soirée « World of Color »

Diner à Pacific Wharf

Il est un peu plus de 18h lorsque la parade Pixar se termine au parc Disney California Adventure. Nous partons alors vers la zone Pacific Wharf pour aller jeter un oeil à la boulangerie Boudin (oui oui) et pour notamment faire le « bakery tour« . Il s’agit d’une petite visite dans la boulangerie, on peut voir comment le pain est fait et on en apprend pas mal sur la fabrication. Enfin nous, Français, on sait comment le pain est fait. Par contre les Américains sont nettement plus intéressés et fascinés devant le pain qui lève…

C’est pas passionnant, mais ça ouvre l’appétit ! On se décide à prendre une « Chicken Walnut Salad » servie dans une énorme boule de pain (typique de la boulangerie Boudin). En dessert, on opte pour un petit cookie Mickey au citron, aux couleurs d’Halloween. On ne prend qu’une salade et qu’un cookie pour deux, cela nous suffira largement et ça nous fait faire des économies ($16,70)  🙂

Chicken Walnut Salad - Boudin Bakery - Disney California Adventure

La photo ne rend pas justice à la taille de la salade, bien plus imposante !

Halloween Mickey cookie - Boudin Bakery - Disney California Adventure

Le petit cookie d’Halloween !

On s’installe sur les immenses terrasses et à peine assis, Antho ne rêve que d’une chose : une bière. Est-ce que le hasard ou la fourberie ? Le stand de bières est à 2 mètres… Allez, zou ! Vas-y pour ta bière ! $10 plus tard (ouch !), je retrouve un Antho ravi !

Beer - Pacific Wharf - Disney California Adventure

La joie de l’homme devant sa bière et allégé de $10

Le repas est très bon. La salade est encore une fois goûteuse et bien assaisonnée, rien à redire ! Et pour du pain Américain, il est loin d’être mauvais ! Je vous recommande chaudement la Boudin Bakery !

Fin de journée devant World of Color

Vers 19h15, nous partons nous installer dans la « Yellow Zone » comme nous l’indiquent les FastPass pris le matin-même pour le spectacle World of Color. Il est tôt, mais les meilleures places sont déjà prises d’assaut. Pas grave, on s’installe en essayant d’avoir une vue dégagée.

Paradise Pier - Disney California Adventure

La nuit tombe sur la Paradise Pier de Disney California Adventure

Lors de la dernière demi-heure, un petit jeu sur smartphones est organisé. Il faut mémoriser les couleurs projetées sur la grande roue et les reproduire sur son téléphone. Même si j’ai tout donné, je n’ai pas terminé première… Dommage, le gagnant pouvait prendre le contrôle des lumières de la grande roue. Ca m’aurait bien plu !

Prêts pour World of Color - Disney California Adventure

On n’est pas si mal placés pour World of Color non ?

A 20h, le spectacle débute et encore une fois, on en prend plein les yeux ! World of Color est un très joli spectacle, tout en jeux de lumières et d’eau. C’est un show rempli d’émotions, de belles chansons et très bien réalisé. A la sauce Disney quoi ! Je vous laisse juger avec ces petites vidéos prises lors de World of Color :

World of Color dure environ 45 minutes et nous a permis de finir en beauté la journée à Disney California Adventure !

Lorsque le spectacle se termine, Antho me dit qu’on va mettre une plombe à sortir du parc vu la foule. C’est mal me connaitre ! Avec un peu de marche rapide et en se faufilant, 10 minutes plus tard nous sommes quasiment arrivés à l’hôtel 🙂 Antho en profite pour filer au jacuzzi, sa nouvelle passion, puis extinction des feux à 23h !

Bilan chiffré du 20 septembre 2016

  • Budget repas : $41,70
  • Budget essence : $0 (Yeeeees ! )
  • Budget parking : $0 (Double Yeeeees !)
  • Budget Shopping : $20,90
  • Distance parcourue à pieds : 14,01 km

Disney California Adventure, suite de notre visite – 20 Septembre 2016 (2/3)

Disney California Adventure, toujours sans planning !

Déjeuner au Flo’s V8 Café

Après nos frayeurs à la Tour de la Terreur, nous continuons notre journée à Disney California Adventure et nous partons en direction de Cars Land. Nous récupérons des FastPass pour Radiator Springs Racers à 16h50 (faut pas être pressés !) puis nous décidons de manger au Flo’s V8 Café, situé à proximité.

Nous prenons tous les deux une salade à la dinde avec cranberry, concombre, et carottes râpées. C’est bon, c’est frais et ça a du goût ! Que demander de plus ?

Disney California Adventure - Salades au Flo's V8 Café

Bon appétit ! 🙂

Nous déjeunons en terrasse, avec une vue sur l’attraction, ce qui nous donne encore plus envie de la faire !

Disney California Adventure - Flo's V8 Café et Radiator Springs Racer

Vue sur Radiator Springs Racer

En plein milieu du repas, je réalise qu’une petite (mais impressionnante) araignée est en train de nous observer sur la rambarde. Elle est marrante, mais elle a quand même de sacrés crocs cette petite ! Du coup, je demande à Antho qu’on se décale, je suis courageuse mais pas téméraire ! 🙂

Disney California Adventure - Petite araignée au Flo's V8 Café

Tu me cherches ?

Let it goooooo, Let it gooooo

Nous terminons notre déjeuner à 13h10 et je vois sur le planning qu’un autre spectacle de la Reine des Neiges est prévu pour 13h35 : on fonce ! Une grande partie des visiteurs du parc a eu la même idée que nous et il y a un monde fou ! Nous obtenons tout de même des places sur la mezzanine. La salle de spectacle est juste immense, digne d’une vraie comédie musicale !

Disney California Adventure - Frozen

Notre vue depuis la mezzanine

Le spectacle débute et tout le film est repris : les fournisseurs de glace, les petites Anna et Elsa, la mort de leurs parents, le couronnement d’Elsa, Hans, Olaf, Sven… Ils sont tous là et toutes les chansons aussi ! Les mises en scène et les décors sont dingues ! Une mention particulière pour la chanson « Let it go » évidemment où le changement de décors et de costumes est complètement hallucinant ! On ne savait pas trop à quoi nous attendre, mais après 1h de show, on ne regrette absolument pas !

Nous n’avons pris aucune vidéo pendant le spectacle, mais je vous invite à chercher sur Youtube, vous en trouverez beaucoup ! D’ailleurs, voici le passage de Let it go avec le changement de costumes :

C’est l’heure de la revanche

Après en avoir pris plein les yeux (et plein les oreilles), nous allons chercher un FastPass pour Soarin‘ puis nous décidons de refaire Toy Story Midway Mania. Rappelez-vous, le matin-même, Antho m’avait mis la pâté ! Pendant la file d’attente (20 minutes environ), Antho m’explique sa technique et je l’écoute avec attention… Résultat : je l’ai explosé ! Plus de 160 000 points alors que le matin, j’étais à peine arrivé à 100 000 ! Antho affiche un joli score à 140 000 points tout de même. Mais j’ai gagné ! 🙂 j’ai même droit à un badge « chat » alors qu’il reste au badge « castor » ! Mouhahaha !

Pour fêter ma revanche, on s’arrête au Starbucks situé sur la place principale. Antho prend un cappuccino et moi un café : $7,30, c’est pas donné ! Après notre petite pause bien méritée, nous filons vers Soarin’ avec nos FastPass. L’attraction est très proche de celle d’Epcot à Orlando, mais les odeurs et les paysages sont différents. Avec Antho, on trouve que Soarin’ est mieux en Californie qu’en Floride. Les images sont de meilleure qualité et l’attraction est donc plus réaliste.

Radiator Springs Racers, nous voilà (enfin) !

Arrive l’heure de nos FastPass pour Radiator Springs Racers ! Mon attente est grande sur cette attraction car elle semble faire l’unanimité des visiteurs du parc. On monte à l’arrière de notre voiture et c’est parti ! Radiator Springs Racers est un mélange de dark ride (splendide) sur le dessin animé Cars et de TestTrack (attraction à Epcot). Les décors et les animatronics sont parfaitement réalisés et très fidèles à l’univers de Cars. L’attraction se termine avec une course entre deux véhicules et encore une fois, les sensations sont au rendez-vous ! Une petite blondinette est dans la voiture concurrente et lorsque son véhicule a gagné, elle était refaite ! Elle nous a fait une tête de winneuse qui nous a fait marrer toute la fin de la journée ! 🙂

Après l’attraction, nous nous rendons compte que nous avons fait tout ce que nous souhaitions dans ce parc. Comme quoi, même sans planning, on peut y arriver 🙂 On tombe sur un petit spectacle avec des filles en costumes qui invitent les enfants à danser avec elles. C’est vraiment chou ! 🙂

Petite pause devant la parade

Enfin, il est presque l’heure de la parade ! On est bien claqués et on décide de s’asseoir pour la regarder. On s’installe sur l’avenue principale de Hollywood Land et une petite demi-heure plus tard, les premiers danseurs et chars arrivent !

Tous les personnages de Pixar font partie de la parade, c’est coloré et dynamique ! Les chars ont une petite particularité : ils lancent de l’eau ! Les personnes au premier rang sont servies (et mouillées) ! Deux pères de familles sont assis à côté de nous et se moquent gentiment de leurs femmes et enfants, assis sur le trottoir et régulièrement visés par les jets d’eau. Pas bien ! 🙂

Dans la  courte vidéo ci-dessous, vous pourrez voir quelques passages de la parade à Disney California Adventure et notamment les fameux chars :

Matinée à Disney California Adventure – 20 Septembre 2016 (1/3)

Disney California Adventure, nous voilà !

En route pour Disney California Adventure

Même 5 jours après, le décalage horaire n’est toujours pas passé : petit réveil matinal à 6h au lieu de 7h. Tant pis ! Je suis rapidement rejoint par Antho qui ouvre un oeil à 6h20. Heureusement que je ne suis pas la seule à ne pas être encore à l’heure américaine ! On profite de ce réveil très matinal pour nous préparer et pour aller petit-déjeuner plus tôt.

A 7h15, nous arrivons à la salle du petit-déjeuner du Best Western d’Anaheim et bonne surprise, il y a encore plus de choix qu’à celui d’Oceanside ! On prend des oeufs brouillés (la base), Antho ajoute principalement du salé (steacks hachés à la saucisse, patates et bagel à la cannelle) et moi du sucré (pancakes au Nutella, donut au chocolat et banane, rien que ça !).  La salle du petit-déjeuner est particulièrement agréable et spacieuse. Elle a même un petit balcon où nous avons pu prendre notre petit-déjeuner au calme.

Vers 8h, nous sommes de retour à la chambre, ce qui nous laisse le temps de finir notre préparation pour la journée. Puis à 9h15, on décolle vers notre premier parc Disney : le Disney California Adventure ! Lorsque nous arrivons sur la place, il y a déjà foule alors que le parc n’ouvre qu’à 10h ! A 9h35, les employés commencent à nous laisser entrer dans le parc où nous attendrons sagement sur la place centrale l’ouverture officielle.

Disney California Adventure - Entrée

Il est tôt les gars, rentrez vous coucher ! C’est pas l’heure !

Premières attractions à Paradise Pier

Comme tous les parcs Disney, le parc Disney California Adventure est organisé en différentes zones (appelées « lands ») : Paradise Pier, Pacific Wharf, Grizzly Peak, Cars Land, Hollywood Land et A Bug’s Land. Chaque zone a ses propres attractions et sa propre atmosphère.

Disney California Adventure - Paradise Pier

Bienvenue à Paradise Pier !

Nous commençons par Paradise Pier, une zone qui ressemble à un parc d’attraction typique avec des stands, une grande roue, des montagnes russes… Pour la Floride, j’avais utilisé Touring Plans pour organiser nos journées. Etant donné que cela avait été une réussite, j’avais à nouveau utilisé ce site pour la Californie. Selon Touring Plans, nous devions commencer notre journée par la grande roue. Cependant, en chemin nous sommes tombés sur Toy Story Midway Mania qui affichait une très faible attente… Nous avions adoré cette attraction en Floride, donc nous faisons une entorse à notre planning et nous commençons par Toy Story Midway Mania !

Disney California Adventure - California Screamin'

Faut avoir le coeur bien accroché pour faire cette attraction !

L’attraction est toujours aussi chouette, peut-être même mieux qu’en Floride ! Antho me bat à plate couture, mais c’est pas grave, je me suis éclatée et j’espère bien avoir droit à une revanche !

On poursuit notre visite vers Mickey’s Fun Wheel, la grande roue du parc, qui n’affiche aucune attente. Arrivés en bas, deux choix s’offrent à nous : soit nous montons dans des cabines statiques, soit dans des cabines qui se balancent. Pour plus de sensations, nous allons vers celles qui se balancent !

Disney California Adventure - Mickey's Fun Wheel

Des cabines statiques et d’autres qui se balancent… Quelle idée ?!

Une fois dans la cage, nous commençons notre ascension. Euh…. Ça bouge beaucoup quand même !! Ça balance énormément !! On comprend mieux la présence de sacs à vomi dans les cabines ! Pendant les deux tours de roue, nous sommes hilares, on ne s’attendait absolument pas à ça ! Lorsque nous sortons de notre cabine, nous ne sommes pas mécontents de retrouver la terre ferme !

On part vers Grizzly Peak, mais en chemin nous tombons sur Goofy’s Sky School, quasi vide. Il s’agit d’un petit roller coaster qui ne paye pas de mine mais avec de bonnes sensations ! Plutôt pas mal, mais s’il y a de l’attente, passez votre chemin 😉

Disney California Adventure - Goofy's Sky School

Goofy’s Sky School est bien caché !

Le planning, quel planning ?

Vers Grizzly River Run, nous récupérons ensuite nos FastPass pour World of Color, le spectacle du soir. Puis nous nous dirigeons vers Monsters Inc., à Hollywood Land, où il n’y a également aucune attente 🙂 . Il s’agit d’un dark ride tout mignon sur le thème de Monstres et Cie. L’attraction est sympa, surtout le passage avec les portes qui mènent aux chambres d’enfants. Elle doit beaucoup plaire aux petits !

Disney California Adventure - Hollywood Land

Nous revoilà à Hollywood !

Quand nous sortons, il est 11h et suivant le planning, nous devrions aller au spectacle de Frozen à 11h30. Sauf que nous sommes mardi, et que le mardi, il n’y en a pas à 11h30… Bon… ça ne m’arrange pas tout ça, mais c’est pas grave ! Même sans un planning du tonnerre, nous pouvons y arriver !

Nous partons alors vers la Tour de la Terreur : 50 minutes d’attente… Bon… Le planning aurait aidé là. Nous prenons un FastPass pour midi et en attendant, nous partons vers Cars Land pour vérifier si Radiator Springs Racers (principale attraction du parc) peut être fait.

En chemin, nous voyons que l’attraction « It’s tough to be a bug » est vide : Go !! Cette attraction est en fait un spectacle en 4D sur les insectes. Nous sommes réduits à la taille des fourmis, et nous vivons leur vie : nous nous faisons asperger d’acide et de bombes insecticides, on sent les petites bêtes sous nos fesses, des araignées nous tombent dessus… Encore une fois, c’est super bien fait et très immersif !

Disney California Adventure - It's tough to be a bug

Son job ? Il surveille les poussettes (et il effraie les bébés en même temps)

Ensuite nous nous baladons dans Cars Land, extrêmement fidèle au dessin animé. Puis arrive l’heure de notre FastPass à la Tour de la Terreur ! Dans le lobby de l’attraction, trois jeunes femmes en costumes des années 30 sont en train de chanter. Etant en FastPass, nous n’avons malheureusement pas le temps d’en profiter, c’est parti pour les hauts-le-coeur !

Nous sommes assis au dernier rang dans l’attraction. Antho est tout crispé, il n’est pas fan de ce genre d’attractions. Les chutes sont plus longues et plus brutales qu’à Orlando ou qu’à Paris ! Il y a beaucoup plus de sensations, on en ressort un peu chahutés, mais morts de rire ! Mais Antho était tellement tendu qu’il s’est fait un espèce de torticolis instantané… Est-ce que c’est l’âge ou la violence de l’attraction ? Je vous laisse choisir 🙂

« Older posts