Les Voyages de Morgane

Quand la passion nous fait voyager

Santa Monica, nous voilà ! – 17 Septembre 2016 (4/4)

Soirée à Santa Monica

Astuce de sioux : Trouver un parking à Santa Monica

Santa Monica est un endroit prisé, surtout un samedi soir… Et les parkings en profitent ! A la recherche d’une place (pour changer…), nous entrons dans un parking bondé. Une jeune femme nous accueille et nous dit que c’est $25. Euh… Avec Antho, on se regarde un peu désespérés… $25 pour se garer une soirée ? C’est une blague non ?! On rembarre la nénette et on cherche ailleurs !

On décide d’aller fouiller dans les rues parallèles, moins proches du bord de mer. On se dit qu’en s’éloignant un peu, les prix peuvent baisser. Et là, on tombe sur un immense parking public, le Santa Monica Parking Structure 2 : la première heure est gratuite, les suivantes sont à $1,25 de l’heure avec un maximum à $16 ! Ca valait le coup de chercher ! 😉 C’est à une vingtaine de minutes à pieds de Santa Monica, mais ça nous aura fait économiser une vingtaine de dollars (nous en avons eu pour $1,25 dollar au final). Je ne peux que vous le conseiller !

Coucher de Soleil sur le Pacifique

Une fois garés, nous partons donc à pieds pour Santa Monica. En longeant le bord de mer, nous assistons en silence au coucher du soleil. Le premier de notre voyage 🙂

Coucher de Soleil - Santa Monica

Coucher de soleil sur le Pacifique

L’instant est grandiose ! On se sent tout petits dans ces moments là.

Par contre, le soleil s’étant caché, il fait un peu frisquet… En short et débardeur, je me les pèle sévèrement ! On presse donc le pas pour arriver au Santa Monica Pier en ayant dans l’idée d’acheter un petit gilet.

Soirée au Santa Monica Pier

La jetée est noire de monde ! C’est très drôle de voir que 90% des gens sont des chasseurs de Pokemon armés de leurs batteries externes 😀 Mais pour nous, il n’est pas l’heure de chasser, mais de s’équiper !

Après quelques magasins, je tombe sur une parfaite petite veste bleue/verte, toute douce. Elle fera parfaitement l’affaire pour me réchauffer et elle sera un joli souvenir de Santa Monica ! On s’allège doucement mais sûrement de nos dollars (et hop – $45 !) mais c’était nécessaire pour qu’on passe une bonne soirée.

Nous nous connectons à la wifi locale et nous partons nous aussi à la chasse ! La diversité et le nombre de Pokemon sont juste abusés ! Quand je pense aux 3 Roucools et Rattatas que nous avons chez nous, je comprends mieux pourquoi il y a autant de joueurs sur la jetée ! Nous abandonnons très vite la chasse pour profiter de l’endroit.

Santa Monica - Los Angeles

Vue sur Santa Monica depuis la jetée

Santa Monica Pier est un lieu très animé. On y trouve pas mal de pêcheurs, de restaurants mais aussi un parc d’attractions, une arcade de jeux vidéos et même une boite de nuit silencieuse en plein air ! Les danseurs sont équipés de casques bluetooth et s’éclatent en silence ! Unique !

Santa Monica Pier - Los Angeles

Un peu de monde à Santa Monica

Diner au Albright, Santa Monica Pier

Nous nous dirigeons vers le restaurant Albright, non loin de l’entrée de la jetée. J’avais repéré ce restaurant lors de la préparation du voyage, donc mes attentes étaient élevées !

Après une attente d’une quinzaine de minutes (raisonnable vu le monde), nous commandons un Angus Burger avec supplément Bacon pour moi et un Lobster Roll pour Antho. Pour faire des économies, nous ne prenons qu’une boisson pour deux (mais qu’on peut remplir à volonté, comme quasiment partout aux US). Résultat des courses : $37, on est dans le budget 🙂

Angus Burger - Albright - Santa Monica Pier

Mon Angus Burger

Lobster Roll - Albright - Santa Monica Pier

Le Lobster Roll de Monsieur !

Les deux plats étaient très bons et vraiment copieux ! Je pense que les doses de frites sur les photos ci-dessus le prouvent ! Je vous le conseille également 🙂

Pour éliminer (ou limiter) le gras ingéré, nous repartons longer l’océan puis nous rejoignons la voiture. Même s’il est un peu plus de 21h, nous sommes fracassés par le décalage horaire et Antho a du mal à garder les yeux ouverts. On arrive tout de même à l’hôtel sans encombre. On s’endort en moins de deux pour une courte nuit… La suite au prochain épisode !

Bilan chiffré du 17 Septembre 2016 :

  • Budget repas : $54
  • Budget parking : $19,25
  • Budget Shopping : $45
  • Distance parcourue à pieds : 18,56km

Venice Beach, ses canaux et sa faune – 17 Septembre 2016 (3/4)

Venice Beach et première rencontre avec l’Océan Pacifique

Retour au Coral Sands

Après notre échec à Olvera Street, nous nous arrêtons au supermarché Ralphs à côté de notre hôtel pour acheter notre déjeuner. Les magasins américains sont plutôt bien fournis et notre choix se porte rapidement sur 2 (énormes) sandwichs à la dinde. Pour le dessert, ce sera à nouveau du melon vert (tellement bon…). Nous pensions faire des économies, mais l’addition est plutôt salée au final : $17.

Nous déjeunons tranquillement dans le jardin de l’hôtel, puis nous profitons de la piscine et du jacuzzi. L’hôtel est vraiment agréable, très arboré et bien équipé. On y resterait bien encore quelques jours 🙂

Vers 15h, après une sieste courte mais bien méritée, nous reprenons la voiture. Cette fois-ci encore, nous nous dirigeons vers l’un des lieux incontournables de Los Angeles : Venice Beach.

Découverte de Venice Beach

Une heure et des brouettes plus tard (oui, Los Angeles est très vaste), nous voilà arrivés à Venice. Difficile de trouver une place de parking, donc nous optons pour le moyen le plus facile : parking payant (bye bye $10 !).

En route pour le Boardwalk de Venice Beach ! Mais avant cela, nous longeons un long moment la plage et on peut dire qu’elle est juste immense !

Venice Beach - Los Angeles

Si si, au fond y’a l’Océan Pacifique !

Arrivés au Boardwalk, on se croit à la Cour des Miracles ! Il y a beaucoup de touristes, mais surtout beaucoup de gens chelous ! Il y a même un bâtiment qui accueille un « freak show » avec des nains, des femmes à barbes, des handicapés, des tatoués… C’est n’importe quoi… Et ça me met très mal à l’aise de voir ces gens nous saluer pour qu’on vienne les observer. Bref… J’ai pas du tout aimé l’esprit !

Mais heureusement, il n’y a pas que des trucs zarbis à Venice Beach ! L’architecture est sympa et colorée et les magasins sont des attrape-touristes mais donnent envie ! On y retrouve les célèbres boutiques vertes 😉 Je vous laisse deviner ce qu’on peut y acheter !

Architecture à Venice Beach - Los Angeles

Les styles se côtoient à Venice Beach !

Venice Beach - Los Angeles

Et pour vous, ce sera quoi ? Vous avez votre ordonnance ?

On passe également devant Muscle Beach où des accros de la gonflette viennent s’entrainer. C’est marrant de les voir exhiber leurs muscles devant les touristes, mais bon… C’est Venice Beach quoi, on s’habitue 😀

On s’arrête un long moment au Skate Park de Venice pour observer les performers ! La vidéo ci-dessous ne leur rend pas justice, certains étaient vraiment impressionnants :

Les magnifiques canaux de Venice

Après en avoir pris plein des yeux (et plein les oreilles), nous nous dirigeons vers un endroit bien plus calme, les canaux de Venice. Je les avais mis dans le planning sans vraiment savoir à quoi m’attendre, et nous n’avons absolument pas regretté ! Le lieu est magique, on y passerait bien notre retraite 🙂

Canaux de Venice - Los Angeles

On est pas bien là ?

Le quartier est tout simplement splendide. Les maisons sont toutes plus belles les unes que les autres. La vie a l’air paisible dans les canaux de Venice !

Canaux de Venice - Los Angeles

Un peu de calme dans ce monde de brutes…

Canaux de Venice - Los Angeles

Des ponts ou des bateaux pour aller voir les voisins, quoi de mieux ?

On flâne un long moment dans les canaux, puis vers 18h nous retournons à la voiture pour rejoindre notre prochaine destination : Santa Monica !

Découverte du Downtown Los Angeles – 17 Septembre 2016 (2/4)

Downtown Los Angeles, le cœur de la ville

En route pour le Downtown

Nous avons bien fait de partir tôt du Griffith Observatory, car malgré la distance relativement courte (11km environ), on met plus d’une heure pour arriver à destination.

Le plus long n’a pas été le trajet en lui-même, mais la recherche d’une place où garer notre bolide. Nous avons cherché en vain un emplacement peu cher (voire gratuit) pendant de longues minutes puis nous nous sommes rabattus sur le parking près de la Cathédrale Notre Dame de Los Angeles. A ce sujet, ne vous attendez pas à une cathédrale classique, l’architecture de ce bâtiment est très moderne !

Downtown Los Angeles - Our Lady of Los Angeles

Pas très traditionnelle l’architecture de la cathédrale non ?

Une fois garés, nous prenons nos petites jambes et c’est parti pour une promenade dans le Downtown Los Angeles !

Itinéraire de notre balade

En psychopathe de l’organisation, j’avais bien entendu prévu un petit itinéraire à pieds qui nous permettrait de voir les principaux points d’intérêts du Downtown Los Angeles : le Walt Disney Concert Hall, le Grand Central Market, Union Station puis le centre historique, El Pueblo.

Downtown Los Angeles - Itinéraire à pieds

Notre itinéraire dans Downtown Los Angeles

Ça fait quand même une petite marche qui dégourdit bien les jambes !

Le Walt Disney Concert Hall

L’extérieur du Walt Disney Concert Hall est majestueux et vaut vraiment le coup d’oeil. A ce qu’il parait, l’acoustique y est exceptionnelle et est idéale pour les concerts de musique classique.

Downtown Los Angeles - Walt Disney Concert Hall

Plutôt atypique le Walt Disney Concert Hall !

Les rues sont vides en ce samedi de septembre, il faut dire que le Downtown Los Angeles est le quartier financier de la ville et il est donc plus fréquenté en semaine ! De plus, Los Angeles est tentaculaire et est plus adaptée aux voitures qu’aux piétons.

Le Grand Central Market

On poursuit notre chemin dans le centre de Los Angeles et le mois que l’on puisse dire, c’est que l’architecture est variée ! Les bâtiments sont très différents et un immeuble ancien aux briques rouges peut côtoyer une tour vitrée.

Downtown Los Angeles - Architecture moderne

Apparemment, nous étions au n°100 de la rue… Tout en discrétion !

Downtown Los Angeles - Architecture classique

Ah, c’est beaucoup plus classique comme immeuble ça !

Nous arrivons au Grand Central Market et nous avons beau être un samedi, il y a foule ! Enfin… Il y a surtout foule au stand du restaurant Eggslut (spécialisé dans les oeufs comme son nom l’indique). Je l’avais vu lors de mes recherches, mais je ne pensais pas qu’il était prisé à ce point !

Nous parcourons les allées parfumées et colorées du Grand Central Market sans nous arrêter. Malheureusement, il est encore tôt et nos estomacs ne crient pas famine… Dommage, on aurait bien testé l’un des restaurants !

Downtown Los Angeles - Grand Central Market

Qui a dit que les Américains ne mangeaient ni fruits ni légumes ?

Cet endroit est vraiment chouette en tout cas ! En semaine, les employés de bureaux doivent y courir !

Union Station, une magnifique gare

Nous remontons en direction du centre historique de Los Angeles : el Pueblo. A peine arrivés, nous remarquons que la communauté hispanique est en fête ! Ils sont en train de préparer des stands, notamment avec de la nourriture. Pourquoi ? Aucune idée, mais on sent que ça leur tient à coeur vu qu’ils sont très nombreux sur place.

Nous tombons par hasard sur un musée dédié aux pompiers de Los Angeles. Composé d’une seule grande pièce située dans la première caserne de la ville, ce musée retrace l’histoire des pompiers à travers les décennies. On peut y voir des casques, des photos, mais aussi l’ancêtre du camion de pompier. Le musée est intéressant mais ne mérite pas non plus d’être inscrit dans les guides touristiques.

Downtown Los Angeles - Musée des pompiers

Ta baraque avait le temps de cramer avec cette cariole…

Nous continuons notre chemin vers un splendide bâtiment : la gare de Union Station. Aussi belle à l’extérieur qu’à l’intérieur, cette gare a été construite à la fin des années 30 et a conservé tout son charme. Vous l’avez probablement déjà vue, elle a servi de décors à de nombreux films comme Braquage à l’italienne, Blade Runner ou encore The Island.

Downtown Los Angeles - Union Station

La majestueuse Union Station

Downtown Los Angeles - Union Station

Encore plus belle à l’intérieur

Dernière étape : Olvera Street

Une fois la balade à Union Station terminée, nous poursuivons à la recherche d’Olvera Street. Nous y entrons par un tout petit passage qui mène à une petite rue remplie de petits stands. Oui, ça fait beaucoup de « petits » mais c’est ce que j’ai ressenti. Je m’attendais à un endroit beaucoup plus vivant, plus intéressant, plus animé… Il y a des stands pour acheter des souvenirs et quelques restaurants. C’est tout… Un attrape-touristes… La déception.

Downtown Los Angeles - Olvera Street

La « petite » Olvera Street

Bon, j’avais prévu qu’on y mange mais vu mon enthousiasme débordant devant Olvera Street, nous repartons chercher la voiture. Nous nous allégeons de $8 pour le parking (ouch !) et nous reprenons la route pour notre hôtel. Nous trouverons bien quelque chose à manger en chemin !

Début de journée au Griffith Observatory – 17 Septembre 2016 (1/4)

Los Angeles se réveille…

En route pour le Griffith Observatory

5h du matin, Antho ouvre les yeux. Une demi-heure plus tard, je fais de même. Le décalage horaire est bien là ! Mais tant mieux, cela nous permet de profiter pleinement de notre journée !

Après avoir bu un café / jus de chaussette dans notre chambre, nous prenons nos muffins et notre melon achetés la veille, et nous quittons l’hôtel vers 6h45. Tout est calme, il n’y a personne sur la route, la luminosité est douce… C’est le bonheur ! En chemin, nous traversons des quartiers résidentiels plutôt coquets, et nous croisons de nombreux joggeurs ! Vu la montée, quel courage !

En moins d’un quart d’heure, nous arrivons sur le parking du Griffith Observatory et il reste déjà peu de places. C’est un endroit prisé apparemment ! On s’installe sur une table de pique-nique d’où nous pouvons à nouveau observer le panneau Hollywood. Décidément, on ne peut pas le louper ! 🙂

Griffith Observatory - Panneau Hollywood

Il ne nous quitte plus ce panneau !

Petit-déjeuner et balade au Griffith Observatory

On petit-déjeune tranquillement tout en admirant la vue et en regardant Los Angeles s’éveiller. Il y a une sorte de brume sur la ville, et nous pouvons voir le haut des immeubles en sortir, c’est envoûtant !

Griffith Observatory - Vue sur Los Angeles

Il est 7h… Los Angeles, s’éveille #JacquesDutroncRevisité

Griffith Observatory Los Angeles

Non, ce n’est pas une mosquée (comme on nous l’a déjà demandé), c’est bien un observatoire !

On fait le tour du Griffith Observatory et les paysages changent. On réalise qu’il y a une belle végétation complètement collée à la ville. Les habitants et les touristes doivent particulièrement aimer ce coin pour les promenades du dimanche 🙂 On voit d’ailleurs beaucoup de monde se promener dans les sentiers. Il n’y a pas d’heure pour profiter du bon air !

Griffith Observatory - Vue sur LA

On va se promener ?

Griffith Observatory - Vue sur le Downtown Los Angeles

Vous voyez les buildings au loin ? Et les promeneurs matinaux à droite ?

Pendant que Los Angeles se réveille, nous en faisons de même et après plus d’une heure à flâner au Griffith Observatory, nous décidons de nous remettre en route. Prochain arrêt : le Downtown de Los Angeles.

Los Angeles, 1ère soirée – 16 Septembre 2016 (2/2)

Welcome to Los Angeles !

Sans voiture à Los Angeles, t’es pas bien…

1ère étape après notre atterrissage à Los Angeles : récupérer notre voiture de location qui nous accompagnera sur les 3/4 du voyage. En sortant de l’aéroport, c’est plutôt pas mal indiqué et on rejoint d’autres personnes pour attendre notre navette qui nous amènera à Alamo.

Après une bonne dizaine de minutes d’attente qui nous permettent de nous rendre compte de la densité de voitures, la navette arrive enfin ! Le trajet n’est pas bien long (15 mn environ) mais on réalise qu’on en a passé 80% à sortir de LAX ! Cet aéroport est juste immense ! Et les gens (principalement des taxis) conduisent comme des tarés et s’imposent sans vraiment faire gaffe aux autres véhicules. Ça promet…

Nous arrivons sains et saufs à Alamo. Nous avions fait le check in en ligne, donc la récupération du véhicule se fait via une borne automatique. Et heureusement d’ailleurs, car la file d’attente pour le guichet est très longue ! Je recommande donc grandement de faire le check in en ligne chez Alamo ! La borne automatique peut être paramétrée en français, ça facilite la chose et ça évite toute chance d’accepter par erreur des options supplémentaires. Une fois les vérifications faites, un ticket nous est donné et cela permet d’aller sur le parking pour récupérer la voiture de notre choix.

Nous nous dirigeons donc vers les SUV et un employé nous dit avec un clin d’œil « Pick the one you want, take your time ! » (soit « Choisissez celle que vous voulez, prenez votre temps !« ). Et c’est ce qu’on a fait ! Enfin, surtout Antho ! On a ouvert pas mal de voitures pour voir l’intérieur, le coffre, les vitres, etc… Au bout de 10 mn, notre choix s’est porté sur une jolie Jeep Compass noire.

Los Angeles - La Jeep, incontournable en road trip

Notre « petite » Jeep, notre alliée pendant le road trip

A la sortie du parking d’Alamo, on nous remet notre GPS (rebaptisée Ginette en cours de route) et on part en direction de notre hôtel ! Sur la route, les paysages sont très variés : puits de pétrole (oui oui), quartiers asiatiques, belles résidences, d’autres beaucoup plus pauvres… On a un aperçu de la diversité des paysages californiens. Et on a le temps de bien observer tout ça, car les bouchons de Los Angeles ne sont malheureusement pas une légende !

1er hôtel du voyage : le Coral Sands Motel

Après une bonne heure de trajet, nous posons notre Jeep sur le petit parking du Coral Sands Motel. On fait rapidement le check in et on récupère la chambre 112, tout au fond du jardin.

Los Angeles - Coral Sands Motel

Le jardin bien arboré du Coral Sands Motel (et notre chambre derrière les fauteuils)

L’extérieur de l’hôtel est très sympa, avec beaucoup de végétation et une jolie piscine en plein milieu. Pour les nostalgiques des années 90, ça m’a beaucoup fait penser à la série Melrose Place ! Notre chambre est plutôt chouette et bien équipée. Mais pas le temps de nous attarder !

On pose nos valises et on part directement au supermarché Ralph’s situé à 20 mètres du Coral Sands Motel pour faire quelques courses pour le petit-déjeuner (non fourni dans cet hôtel). Ah les supermarchés américains… Tout est tellement cher… et tellement gras… et tellement sucré… Mais on trouve quand même notre bonheur ! On repart avec une bouteille d’eau, 2 petites bouteilles de Southern Sweet Tea (que j’aime d’amour depuis que je l’ai découvert en Floride), 2 petites boîtes de mini muffins vegan et sans sucre ajouté (chocolat et fruits rouges) et une boîte de melon vert pré-découpé. Budget : $16 tout de même !

Hollywood Boulevard, un incontournable de Los Angeles

Vers 18h30 (soit 3h30 heure française), on décolle pour notre première sortie à Los Angeles. On a beau avoir récupéré notre voiture, on préfère prendre le métro pour éviter de galérer à trouver une place. Le métro est situé à quelques mètres de notre hôtel, ça tombe bien ! Le trajet nous coûte $2.75 chacun : $1 de carte rechargeable + $1.75 le trajet.

Los Angeles - Métro de Los Angeles

Dernière vérification et c’est parti !

En quelques minutes, nous sommes à Highland Hollywood. En sortant du métro, on tombe directement sur le magnifique cinéma El Capitan : ce cinéma date des années 1920 et a accueilli de très nombreuses premières de films (dont Citizen Kane d’Orson Wells). Depuis 2000, El Capitan accueille les premières de nombreux films Disney et diffuse également de « vieux » Disney. Quand nous y étions, « la Belle et la Bête » était à l’affiche.

Los Angeles - El Capitan

Le lumineux El Capitan, juste à côté d’un Disney Store… Coïncidence ?… Je n’pense pas !

Los Angeles - El Capitan, Beauty and the Beast

25e anniversaire de la Belle et la Bête… ça ne me rajeunit pas !

Hollywood Boulevard est parsemé d’étoiles avec le nom de personnes célèbres. Est-ce un signe ? Le premier nom connu que nous voyons est celui de Donald Trump… J’espère que c’est seulement le hasard ! Juste en face du cinéma El Capitan, se trouve une sorte de centre commercial en plein air : le Hollywood & Highland. Il y a beaucoup de magasins, dont le fameux Victoria’s Secret !

 

Los Angeles - Hollywood & Highland

Un éléphant géant, une déco sobre pour les US !

On se balade dans ce mall, puis nous prenons les escaliers jusqu’au 2e étage d’où nous avons une super vue sur le panneau Hollywood. Plus de doute, nous y sommes ! 🙂

Los Angeles - Panneau Hollywood

Hollywood, nous sommes là !

On continue notre promenade, puis nous arrivons vers un lieu touristique très prisé : le Chinese Theatre et ses empreintes de personnes célèbres. Bon, on ne va pas se mentir : le bâtiment est magnifique, mais il y a foule sur les empreintes ! Impossible d’en profiter sans tomber sur des fans hystériques ! Tant pis, c’est pas bien grave 🙂

Los Angeles - Chinese Theatre

Le joli Chinese Theatre, qui dénote pas mal dans ce paysage urbain

Alors je reprends : El Capitan, les étoiles d’Hollywood Boulevard, le Chinese Theatre, le panneau Hollywood… Bon, ben on a tout vu en fait ! C’est un peu décevant, tout ce qu’il y a à voir est condensé sur une trentaine de mètres de long. Le reste d’Hollywood Boulevard est beaucoup moins glamour.

On fait un petit stop au Disney Store / Ghirardelli où on nous offre un petit chocolat, puis nous décidons de rentrer à pieds jusqu’à l’hôtel afin de voir un peu Los Angeles la nuit. Plus nous nous éloignons du coin touristique, plus c’est glauque : boutiques chelous, « smoke » shops, SDF… Autant vous dire qu’on n’a pas traîné ! Après 45 minutes de marche, nous arrivons à l’hôtel ! Antho s’endort quasi instantanément et je ne tarde pas à en faire de même ! Vers 21h30 (soit 6h30 en France) : extinction des feux !

« Older posts