Les Voyages de Morgane

Quand la passion nous fait voyager

World of Color à Disney California Adventure – 20 Septembre 2016 (3/3)

Une soirée « World of Color »

Diner à Pacific Wharf

Il est un peu plus de 18h lorsque la parade Pixar se termine au parc Disney California Adventure. Nous partons alors vers la zone Pacific Wharf pour aller jeter un oeil à la boulangerie Boudin (oui oui) et pour notamment faire le « bakery tour« . Il s’agit d’une petite visite dans la boulangerie, on peut voir comment le pain est fait et on en apprend pas mal sur la fabrication. Enfin nous, Français, on sait comment le pain est fait. Par contre les Américains sont nettement plus intéressés et fascinés devant le pain qui lève…

C’est pas passionnant, mais ça ouvre l’appétit ! On se décide à prendre une « Chicken Walnut Salad » servie dans une énorme boule de pain (typique de la boulangerie Boudin). En dessert, on opte pour un petit cookie Mickey au citron, aux couleurs d’Halloween. On ne prend qu’une salade et qu’un cookie pour deux, cela nous suffira largement et ça nous fait faire des économies ($16,70)  🙂

Chicken Walnut Salad - Boudin Bakery - Disney California Adventure

La photo ne rend pas justice à la taille de la salade, bien plus imposante !

Halloween Mickey cookie - Boudin Bakery - Disney California Adventure

Le petit cookie d’Halloween !

On s’installe sur les immenses terrasses et à peine assis, Antho ne rêve que d’une chose : une bière. Est-ce que le hasard ou la fourberie ? Le stand de bières est à 2 mètres… Allez, zou ! Vas-y pour ta bière ! $10 plus tard (ouch !), je retrouve un Antho ravi !

Beer - Pacific Wharf - Disney California Adventure

La joie de l’homme devant sa bière et allégé de $10

Le repas est très bon. La salade est encore une fois goûteuse et bien assaisonnée, rien à redire ! Et pour du pain Américain, il est loin d’être mauvais ! Je vous recommande chaudement la Boudin Bakery !

Fin de journée devant World of Color

Vers 19h15, nous partons nous installer dans la « Yellow Zone » comme nous l’indiquent les FastPass pris le matin-même pour le spectacle World of Color. Il est tôt, mais les meilleures places sont déjà prises d’assaut. Pas grave, on s’installe en essayant d’avoir une vue dégagée.

Paradise Pier - Disney California Adventure

La nuit tombe sur la Paradise Pier de Disney California Adventure

Lors de la dernière demi-heure, un petit jeu sur smartphones est organisé. Il faut mémoriser les couleurs projetées sur la grande roue et les reproduire sur son téléphone. Même si j’ai tout donné, je n’ai pas terminé première… Dommage, le gagnant pouvait prendre le contrôle des lumières de la grande roue. Ca m’aurait bien plu !

Prêts pour World of Color - Disney California Adventure

On n’est pas si mal placés pour World of Color non ?

A 20h, le spectacle débute et encore une fois, on en prend plein les yeux ! World of Color est un très joli spectacle, tout en jeux de lumières et d’eau. C’est un show rempli d’émotions, de belles chansons et très bien réalisé. A la sauce Disney quoi ! Je vous laisse juger avec ces petites vidéos prises lors de World of Color :

World of Color dure environ 45 minutes et nous a permis de finir en beauté la journée à Disney California Adventure !

Lorsque le spectacle se termine, Antho me dit qu’on va mettre une plombe à sortir du parc vu la foule. C’est mal me connaitre ! Avec un peu de marche rapide et en se faufilant, 10 minutes plus tard nous sommes quasiment arrivés à l’hôtel 🙂 Antho en profite pour filer au jacuzzi, sa nouvelle passion, puis extinction des feux à 23h !

Bilan chiffré du 20 septembre 2016

  • Budget repas : $41,70
  • Budget essence : $0 (Yeeeees ! )
  • Budget parking : $0 (Double Yeeeees !)
  • Budget Shopping : $20,90
  • Distance parcourue à pieds : 14,01 km

Disney California Adventure, suite de notre visite – 20 Septembre 2016 (2/3)

Disney California Adventure, toujours sans planning !

Déjeuner au Flo’s V8 Café

Après nos frayeurs à la Tour de la Terreur, nous continuons notre journée à Disney California Adventure et nous partons en direction de Cars Land. Nous récupérons des FastPass pour Radiator Springs Racers à 16h50 (faut pas être pressés !) puis nous décidons de manger au Flo’s V8 Café, situé à proximité.

Nous prenons tous les deux une salade à la dinde avec cranberry, concombre, et carottes râpées. C’est bon, c’est frais et ça a du goût ! Que demander de plus ?

Disney California Adventure - Salades au Flo's V8 Café

Bon appétit ! 🙂

Nous déjeunons en terrasse, avec une vue sur l’attraction, ce qui nous donne encore plus envie de la faire !

Disney California Adventure - Flo's V8 Café et Radiator Springs Racer

Vue sur Radiator Springs Racer

En plein milieu du repas, je réalise qu’une petite (mais impressionnante) araignée est en train de nous observer sur la rambarde. Elle est marrante, mais elle a quand même de sacrés crocs cette petite ! Du coup, je demande à Antho qu’on se décale, je suis courageuse mais pas téméraire ! 🙂

Disney California Adventure - Petite araignée au Flo's V8 Café

Tu me cherches ?

Let it goooooo, Let it gooooo

Nous terminons notre déjeuner à 13h10 et je vois sur le planning qu’un autre spectacle de la Reine des Neiges est prévu pour 13h35 : on fonce ! Une grande partie des visiteurs du parc a eu la même idée que nous et il y a un monde fou ! Nous obtenons tout de même des places sur la mezzanine. La salle de spectacle est juste immense, digne d’une vraie comédie musicale !

Disney California Adventure - Frozen

Notre vue depuis la mezzanine

Le spectacle débute et tout le film est repris : les fournisseurs de glace, les petites Anna et Elsa, la mort de leurs parents, le couronnement d’Elsa, Hans, Olaf, Sven… Ils sont tous là et toutes les chansons aussi ! Les mises en scène et les décors sont dingues ! Une mention particulière pour la chanson « Let it go » évidemment où le changement de décors et de costumes est complètement hallucinant ! On ne savait pas trop à quoi nous attendre, mais après 1h de show, on ne regrette absolument pas !

Nous n’avons pris aucune vidéo pendant le spectacle, mais je vous invite à chercher sur Youtube, vous en trouverez beaucoup ! D’ailleurs, voici le passage de Let it go avec le changement de costumes :

C’est l’heure de la revanche

Après en avoir pris plein les yeux (et plein les oreilles), nous allons chercher un FastPass pour Soarin‘ puis nous décidons de refaire Toy Story Midway Mania. Rappelez-vous, le matin-même, Antho m’avait mis la pâté ! Pendant la file d’attente (20 minutes environ), Antho m’explique sa technique et je l’écoute avec attention… Résultat : je l’ai explosé ! Plus de 160 000 points alors que le matin, j’étais à peine arrivé à 100 000 ! Antho affiche un joli score à 140 000 points tout de même. Mais j’ai gagné ! 🙂 j’ai même droit à un badge « chat » alors qu’il reste au badge « castor » ! Mouhahaha !

Pour fêter ma revanche, on s’arrête au Starbucks situé sur la place principale. Antho prend un cappuccino et moi un café : $7,30, c’est pas donné ! Après notre petite pause bien méritée, nous filons vers Soarin’ avec nos FastPass. L’attraction est très proche de celle d’Epcot à Orlando, mais les odeurs et les paysages sont différents. Avec Antho, on trouve que Soarin’ est mieux en Californie qu’en Floride. Les images sont de meilleure qualité et l’attraction est donc plus réaliste.

Radiator Springs Racers, nous voilà (enfin) !

Arrive l’heure de nos FastPass pour Radiator Springs Racers ! Mon attente est grande sur cette attraction car elle semble faire l’unanimité des visiteurs du parc. On monte à l’arrière de notre voiture et c’est parti ! Radiator Springs Racers est un mélange de dark ride (splendide) sur le dessin animé Cars et de TestTrack (attraction à Epcot). Les décors et les animatronics sont parfaitement réalisés et très fidèles à l’univers de Cars. L’attraction se termine avec une course entre deux véhicules et encore une fois, les sensations sont au rendez-vous ! Une petite blondinette est dans la voiture concurrente et lorsque son véhicule a gagné, elle était refaite ! Elle nous a fait une tête de winneuse qui nous a fait marrer toute la fin de la journée ! 🙂

Après l’attraction, nous nous rendons compte que nous avons fait tout ce que nous souhaitions dans ce parc. Comme quoi, même sans planning, on peut y arriver 🙂 On tombe sur un petit spectacle avec des filles en costumes qui invitent les enfants à danser avec elles. C’est vraiment chou ! 🙂

Petite pause devant la parade

Enfin, il est presque l’heure de la parade ! On est bien claqués et on décide de s’asseoir pour la regarder. On s’installe sur l’avenue principale de Hollywood Land et une petite demi-heure plus tard, les premiers danseurs et chars arrivent !

Tous les personnages de Pixar font partie de la parade, c’est coloré et dynamique ! Les chars ont une petite particularité : ils lancent de l’eau ! Les personnes au premier rang sont servies (et mouillées) ! Deux pères de familles sont assis à côté de nous et se moquent gentiment de leurs femmes et enfants, assis sur le trottoir et régulièrement visés par les jets d’eau. Pas bien ! 🙂

Dans la  courte vidéo ci-dessous, vous pourrez voir quelques passages de la parade à Disney California Adventure et notamment les fameux chars :

Matinée à Disney California Adventure – 20 Septembre 2016 (1/3)

Disney California Adventure, nous voilà !

En route pour Disney California Adventure

Même 5 jours après, le décalage horaire n’est toujours pas passé : petit réveil matinal à 6h au lieu de 7h. Tant pis ! Je suis rapidement rejoint par Antho qui ouvre un oeil à 6h20. Heureusement que je ne suis pas la seule à ne pas être encore à l’heure américaine ! On profite de ce réveil très matinal pour nous préparer et pour aller petit-déjeuner plus tôt.

A 7h15, nous arrivons à la salle du petit-déjeuner du Best Western d’Anaheim et bonne surprise, il y a encore plus de choix qu’à celui d’Oceanside ! On prend des oeufs brouillés (la base), Antho ajoute principalement du salé (steacks hachés à la saucisse, patates et bagel à la cannelle) et moi du sucré (pancakes au Nutella, donut au chocolat et banane, rien que ça !).  La salle du petit-déjeuner est particulièrement agréable et spacieuse. Elle a même un petit balcon où nous avons pu prendre notre petit-déjeuner au calme.

Vers 8h, nous sommes de retour à la chambre, ce qui nous laisse le temps de finir notre préparation pour la journée. Puis à 9h15, on décolle vers notre premier parc Disney : le Disney California Adventure ! Lorsque nous arrivons sur la place, il y a déjà foule alors que le parc n’ouvre qu’à 10h ! A 9h35, les employés commencent à nous laisser entrer dans le parc où nous attendrons sagement sur la place centrale l’ouverture officielle.

Disney California Adventure - Entrée

Il est tôt les gars, rentrez vous coucher ! C’est pas l’heure !

Premières attractions à Paradise Pier

Comme tous les parcs Disney, le parc Disney California Adventure est organisé en différentes zones (appelées « lands ») : Paradise Pier, Pacific Wharf, Grizzly Peak, Cars Land, Hollywood Land et A Bug’s Land. Chaque zone a ses propres attractions et sa propre atmosphère.

Disney California Adventure - Paradise Pier

Bienvenue à Paradise Pier !

Nous commençons par Paradise Pier, une zone qui ressemble à un parc d’attraction typique avec des stands, une grande roue, des montagnes russes… Pour la Floride, j’avais utilisé Touring Plans pour organiser nos journées. Etant donné que cela avait été une réussite, j’avais à nouveau utilisé ce site pour la Californie. Selon Touring Plans, nous devions commencer notre journée par la grande roue. Cependant, en chemin nous sommes tombés sur Toy Story Midway Mania qui affichait une très faible attente… Nous avions adoré cette attraction en Floride, donc nous faisons une entorse à notre planning et nous commençons par Toy Story Midway Mania !

Disney California Adventure - California Screamin'

Faut avoir le coeur bien accroché pour faire cette attraction !

L’attraction est toujours aussi chouette, peut-être même mieux qu’en Floride ! Antho me bat à plate couture, mais c’est pas grave, je me suis éclatée et j’espère bien avoir droit à une revanche !

On poursuit notre visite vers Mickey’s Fun Wheel, la grande roue du parc, qui n’affiche aucune attente. Arrivés en bas, deux choix s’offrent à nous : soit nous montons dans des cabines statiques, soit dans des cabines qui se balancent. Pour plus de sensations, nous allons vers celles qui se balancent !

Disney California Adventure - Mickey's Fun Wheel

Des cabines statiques et d’autres qui se balancent… Quelle idée ?!

Une fois dans la cage, nous commençons notre ascension. Euh…. Ça bouge beaucoup quand même !! Ça balance énormément !! On comprend mieux la présence de sacs à vomi dans les cabines ! Pendant les deux tours de roue, nous sommes hilares, on ne s’attendait absolument pas à ça ! Lorsque nous sortons de notre cabine, nous ne sommes pas mécontents de retrouver la terre ferme !

On part vers Grizzly Peak, mais en chemin nous tombons sur Goofy’s Sky School, quasi vide. Il s’agit d’un petit roller coaster qui ne paye pas de mine mais avec de bonnes sensations ! Plutôt pas mal, mais s’il y a de l’attente, passez votre chemin 😉

Disney California Adventure - Goofy's Sky School

Goofy’s Sky School est bien caché !

Le planning, quel planning ?

Vers Grizzly River Run, nous récupérons ensuite nos FastPass pour World of Color, le spectacle du soir. Puis nous nous dirigeons vers Monsters Inc., à Hollywood Land, où il n’y a également aucune attente 🙂 . Il s’agit d’un dark ride tout mignon sur le thème de Monstres et Cie. L’attraction est sympa, surtout le passage avec les portes qui mènent aux chambres d’enfants. Elle doit beaucoup plaire aux petits !

Disney California Adventure - Hollywood Land

Nous revoilà à Hollywood !

Quand nous sortons, il est 11h et suivant le planning, nous devrions aller au spectacle de Frozen à 11h30. Sauf que nous sommes mardi, et que le mardi, il n’y en a pas à 11h30… Bon… ça ne m’arrange pas tout ça, mais c’est pas grave ! Même sans un planning du tonnerre, nous pouvons y arriver !

Nous partons alors vers la Tour de la Terreur : 50 minutes d’attente… Bon… Le planning aurait aidé là. Nous prenons un FastPass pour midi et en attendant, nous partons vers Cars Land pour vérifier si Radiator Springs Racers (principale attraction du parc) peut être fait.

En chemin, nous voyons que l’attraction « It’s tough to be a bug » est vide : Go !! Cette attraction est en fait un spectacle en 4D sur les insectes. Nous sommes réduits à la taille des fourmis, et nous vivons leur vie : nous nous faisons asperger d’acide et de bombes insecticides, on sent les petites bêtes sous nos fesses, des araignées nous tombent dessus… Encore une fois, c’est super bien fait et très immersif !

Disney California Adventure - It's tough to be a bug

Son job ? Il surveille les poussettes (et il effraie les bébés en même temps)

Ensuite nous nous baladons dans Cars Land, extrêmement fidèle au dessin animé. Puis arrive l’heure de notre FastPass à la Tour de la Terreur ! Dans le lobby de l’attraction, trois jeunes femmes en costumes des années 30 sont en train de chanter. Etant en FastPass, nous n’avons malheureusement pas le temps d’en profiter, c’est parti pour les hauts-le-coeur !

Nous sommes assis au dernier rang dans l’attraction. Antho est tout crispé, il n’est pas fan de ce genre d’attractions. Les chutes sont plus longues et plus brutales qu’à Orlando ou qu’à Paris ! Il y a beaucoup plus de sensations, on en ressort un peu chahutés, mais morts de rire ! Mais Antho était tellement tendu qu’il s’est fait un espèce de torticolis instantané… Est-ce que c’est l’âge ou la violence de l’attraction ? Je vous laisse choisir 🙂

Découverte d’Anaheim – 19 Septembre 2016 (2/2)

Anaheim, première soirée chez Disney

Arrivée au Best Western Plus Anaheim Inn

Après une superbe demie-journée au Zoo de San Diego, nous mettons de l’essence dans notre bolide et nous prenons la route pour notre prochaine étape. 2h de route nous séparent d’Anaheim. Antho est concentré sur la route (et ses millions de voies) alors que je dors comme un bébé à ses côtés.

Nous arrivons au Best Western Plus Anaheim Inn où nous passerons les trois prochaines nuits. Un petit deposit de $15 plus tard, et nous voilà dans la chambre 208. Elle est super spacieuse, mais a deux grands lits au lieu d’un lit king size.

Best Western Plus Anaheim Inn

Chambre 208 au Best Western Plus Anaheim Inn

Antho veut qu’on dorme chacun dans un lit car ils sont trop petits ! Euh… Comment dire, on pourrait dormir à 3 dans un lit « normal » aux Etats-Unis ! Je lui prouve qu’on rentre laaaaaarge et c’est réglé 🙂 Je décide de me reposer un peu dans la chambre (et oui… la sieste dans la voiture ne m’a pas suffit) pendant qu’Antho part directement à la piscine de l’hôtel.

Après un petit roupillon, je me décide à profiter de la piscine à mon tour. Antho est tranquillement installé à une table. Deux pères de famille sont là avec leurs fils. Ca fait beaucoup d’hommes tout ça ! Les deux hommes discutent dans le jacuzzi et je ne peux pas m’empêcher de tendre l’oreille. L’un d’eux a un accent à couper au couteau : Bingo ! Il est Australien ! Au bout de quelques minutes, tout ce petit monde part et nous avons la piscine pour nous deux !

Antho file dans la grande piscine et me dit que la température est bonne. Tout est relatif hein ! Je rentre jusqu’aux cuisses et je fais demi-tour ! Trop fraiche ! Heureusement, le grand jacuzzi est là et l’eau est trèèès chaude 🙂 Aux alentours des 35° je pense. C’est super agréable… Quand je serai riche (oui, j’y crois), j’aurai un jacuzzi ! On y reste un long moment puis vers 19h, nous retournons à la chambre pour nous changer en prévision de notre soirée.

Soirée à Downtown Disney

En plus d’être plutôt beau et bien organisé, notre hôtel est idéalement situé à Anaheim. A pieds, nous sommes à 5mn des navettes et à 10 mn de l’entrée des deux parcs Disney. Super pratique !

Best Western Plus Anaheim Inn

L’entrée du Best Western Plus Anaheim Inn

On passe la sécurité et on se retrouve sur une grande place où les 2 entrées des parcs Disney se font face. Ils sont littéralement à 1 minute l’un de l’autre. On ne s’attarde pas, les parcs, ce n’est pas pour maintenant ! On trace vers le Downtown où il y a peu de monde.

Anaheim - Downtown Disney

Bienvenue au Downtown Disney d’Anaheim !

On flâne dans les nombreuses boutiques du Downtown Disney. Comme en Floride, un immense World of Disney est présent et on ne peut pas le manquer !

Anaheim - Downtown Disney - World of Disney

Riri, Fifi et Loulou nous observent…

Les similitudes avec la Floride ne s’arrêtent pas là. De nombreuses boutiques sont à la fois présentes en Floride et en Californie, même si je dois avouer qu’elles me semblent plus petites. On fait le tour des boutiques, j’ai envie de tout acheter mais je me dis qu’on a le temps donc je ne me précipite pas.

Anaheim - Downtown Disney - Lego

La Belle et la Bête devant le magasin Lego

Dîner a la Taquería de Downtown Disney

Vers 20h30, on cherche un endroit pour manger. On regarde les menus de TOUS les restaurants et on pleure des larmes de sang en voyant les prix… On se décide pour la Taquería, plus conviviale et probablement le restau le moins cher du Downtown.  Ce sera tacos au porc pour moi et burrito au steack haché pour Antho.

La Taquería fonctionne un peu comme chez Subway : on choisit une base puis on ajoute des condiments et accompagnements. Quand l’employé nous demande ce qu’on veut, on est un peu perdus et on lui demande de tout mettre : tomates, fromage, piment, salade, philadelphia… Le mec nous regarde avec un air blasé (« Ah ces touristes.. sont cons ou quoi ?… ») mais bourre nos plats avec toute la garniture possible. On prend une boisson pour deux (Malinx le lynx) et nous partons nous installer sur la petite terrasse. Résultat : $20.95

Anaheim - Downtown Disney - Taqueria - Tacos

Mes Tacos (sous une montagne de garniture)

Anaheim - Downtown Disney - Taqueria - Burrito

L’énorme burrito d’Antho

C’est pas mal, mais ça casse pas 3 pattes à un canard ! Par contre, on n’aurait pas dû mettre tous les condiments, et surtout pas les piments… ça arrache un peu quand même !

Une fois le repas terminé, nous repartons faire les boutiques (dont The Vault, qui vaut le détour, vraiment sympa) puis nous retournons à l’hôtel. On a eu une journée bien remplie et Antho s’endort instantanément sur le lit. Extinction des feux à 22h pour être en forme pour notre 1ère journée Disney ! 🙂

Bilan chiffré du 19 septembre 2016

  • Budget repas : $41
  • Budget essence : $37
  • Budget parking : $0 (Wouhou !)
  • Budget Shopping : $130 (moins wouhou…)
  • Distance parcourue à pieds : 12,52km

Le Zoo de San Diego, une jolie escapade – 19 Septembre 2017 (1/2)

Zoo de San Diego, nous voilà !

Bye-bye Oceanside

Après deux réveils naturels à 3h40 et à 5h45, nous nous levons à 6h car nous prenons la route tôt ce matin. A 6h30, nous descendons prendre notre petit-déjeuner et celui-ci est à la hauteur de l’hôtel ! Cafés, jus de fruits, céréales, yaourts, salades de fruits, pains, bagels, muffins, fruits, gaufres (à faire soi-même !), oeufs brouillés, saucisses… On a l’embarras du choix et on en profite ! Surtout que la salle est déserte, alors on n’hésite pas à se servir plusieurs fois !

Best Western Oceanside - buffet petit-déjeuner

Une partie du buffet petit-déjeuner du BW d’Oceanside

Best Western Oceanside - petit-déjeuner

Les gaufriers sont à disposition !

Best Western Oceanside - gaufres à disposition

Et voilà le résultat !

On mange bien car la journée s’annonce longue (et si ça peut nous éviter de trop manger le midi, on ne se prive pas !). On fait les bagages, le check out et à 7h45, on prend la route pour San Diego !

Arrivée au Zoo de San Diego

Après un peu plus d’une heure de route, nous arrivons au Zoo de San Diego. Le parking est immense mais quasi-vide, tant mieux 🙂 Grâce au monsieur du Coral Sands Motel de Los Angeles qui nous avait gentiment donné des coupons de réduction, nous payons nos 2 billets $90 au lieu de $100. Encore merci à lui 🙂

Zoo de San Diego - Entrée

Bienvenue au Zoo de San Diego !

Nos premières impressions sont très positives : la végétation est luxuriante, il fait beau et le zoo a l’air immense. Nous prenons quelques minutes pour nous repérer puis nous partons en direction de notre priorité n°1 : les koalas.

Super rencontre avec les koalas

Les koalas mâles et femelles sont séparés. On tombe d’abord sur messieurs les koalas. Ils sont tout endormis, ils sont probablement en train de terminer leur nuit. Chaque koala est tranquillement posé sur un arbre et bouge à la vitesse d’un escargot.

Zoo de San Diego - Koalas

« Mais laissez moi dormir, j’ai les yeux encore tout collés ! »

A quelques mètres se trouvent mesdames les koalas, pas plus réveillées !

Zoo de San Diego - Koalas

« Même au saut du lit, je reste digne moi ! »

Alors qu’on les observe avec des étoiles plein les yeux (faut avouer que ce sont des animaux à croquer !), une employée du Zoo commence à discuter avec nous. Elle nous donne plein d’infos sur les habitudes alimentaires et les comportements des koalas. Elle nous montre également Kady, un bébé koala de 11 mois, collé à sa maman. La dame nous explique que les bébés koalas ne boivent plus le lait maternel à partir d’un an, qu’ils se nourrissent alors exclusivement d’eucalyptus, bien meilleur pour leur santé. Alors qu’elle nous dit ça, la petite Kady bouge et montre le bout de son nez. Et là, le coup de bol absolu ! La sympathique employée nous invite à la suivre dans une petite pièce réservée aux employés d’où nous pouvons mieux observer le bébé koala. Vraiment très très très sympa ! 🙂

Zoo de San Diego - Bébé Koala, Kady

Enchantés de faire ta connaissance petite Kady 🙂

On remercie à de nombreuses reprises notre hôtesse puis nous continuons notre tour du Zoo en direction de notre 2e priorité de la journée : les Pandas.

On veut voir les pandas !

En chemin, on croise de nombreux animaux : kangourous, girafes, léopards, gazelles… On traverse également d’immense volières habitées de centaines d’oiseaux ! Cela confirme ce que nous pensions : le Zoo de San Diego est magnifique.

Zoo de San Diego - Ours Grizzli

C’est l’heure du déjeuner pour le grizzli !

Zoo de San Diego - Oiseau dans la volière

« Bah quoi ? Tu veux ma photo ?! »

Le chemin est long pour arriver jusqu’aux pandas et on sent que les employés sont habitués à gérer la foule. Tout est fait pour orienter les visiteurs, les faire patienter, et gérer le nombre de personnes.

Lorsque nous arrivons devant les pandas, seul l’un des deux est sorti (snif…). Il est allongé tranquillement et n’a pas l’air de vouloir bouger. Tant pis… Ce panda est quand même sacrément beau et même s’il n’est pas très actif, on en prend plein les yeux !

Zoo de San Diego - Panda

La majestueux panda du Zoo de San Diego

Le Zoo de San Diego sur la terre et dans les airs

On poursuit notre visite tranquillement et on arrive jusqu’aux singes. On reste un long moment à observer les 3 gorilles du Zoo. Une dame a une tablette et montre des petites vidéos à l’un des gorilles qui semble fasciné. Un autre les regarde, probablement agacé vu qu’il tapote nerveusement ses doigts sur le sol. Lorsque le premier gorille s’est éloigné de la dame, le gorille jaloux s’est précipité pour pouvoir profiter lui aussi des vidéos ! 🙂

On continue vers les orang-outans. C’est l’heure du déjeuner pour eux aussi ! Une employée lance des salades, des fruits, des écorces d’oranges. Tous les singes accourent (sauf un qui préfère y aller en roulade…) ! Un petit gibbon noir les suit de près mais s’arrête près d’une énorme m… euh… Comment le dire élégamment ? D’un énorme excrément… Il le scrute avec intérêt. Il met la patte dedans. Non, petit gibbon ne fais pas ça… Il porte son doigt à sa bouche… Nooooooon ! Et Gibbon N°1 est rapidement rejoint par Gibbon N°2 et ensemble ils dégustent les petits résidus déjà digérés présents dans cette grosse bouse. GENIAL ! Bon appétit bien sûr !

Après cette image peu ragoûtante, on poursuit notre promenade pour voir les hippopotames et les tigres. Le Zoo de San Diego est un vrai labyrinthe mais nous arrivons à voir tout ce petit monde !

Zoo de San Diego

Un labyrinthe joliment arboré

On retourne alors vers l’entrée du Zoo pour prendre le Skyfari : un téléphérique qui survole tout le parc. Une fois à bord, on profite d’une vue à couper le souffle ! On voit peu les animaux, mais on réalise à quel point le Zoo de San Diego est grand et vert, il ressort bien dans un paysage bétonné !

Déjeuner au Sabertooth Grill

Arrivés à l’autre bout du parc grâce au Skyfari, nous allons voir l’ours polaire (qui n’a pas l’air ravi d’être là…) puis les lions et les éléphants. La diversité de la faune comme de la flore est hallucinante. Honnêtement, ça vaut bien les $50 par personne.

Zoo de San Diego - Ours polaire

Il se sentait bien seul cet ours blanc…

Il est pas loin de 13h et nous commençons à avoir faim, le petit-déjeuner est loin ! Nous nous arrêtons au Sabertooth Grill où nous prenons 2 wraps au poulet épicé et une salade césar que nous partageons ($20 quand même).

Zoo de San Diego - Sabertooth Grill - Salade césar

Notre salade César, un peu de vert dans ce monde de gras !

Zoo de San Diego - Sabertooth Grill - Wraps au poulet

Et nos wraps au poulet, parfaits pour compléter le repas

Honnêtement, notre déjeuner ne cassait pas trois pattes à un canard, mais c’était bien suffisant pour caler nos estomacs jusqu’au soir. Après notre repas, nous retournons lentement vers l’entrée du parc avec l’espoir de faire un tour en bus du Zoo mais la file d’attente nous fait changer nos plans. On est claqués, le réveil a été matinal et nous avons pas mal marché (8,5km). Nous décidons de faire les boutiques où nous nous allégeons de $40 pour un T-Shirt pour Antho et un débardeur pour moi. Il est 14h40, nous quittons le Zoo de San Diego pour reprendre la route jusqu’à notre prochaine destination.

Il est compliqué de montrer à quel point le Zoo de San Diego est génial à travers quelques photos et quelques anecdotes. J’espère que ce petit film sera plus explicite 🙂

« Older posts